Le regard de chaque parent est différent et passionnant !

C’est pourquoi nous avons demandé à Laura, journaliste, de réaliser une série d’interviews de mamans et de papas sur leur quotidien, leur valeurs et leur rapport au portage. Une façon pour nous de partager les milles regards sur la parentalité.

Pour la première, c’est moi qui répond au micro de Laura. C’est parti !

Virginie, dis-nous tout sur toi !

Je m’appelle Virginie, j’ai 36 ans. Je suis née à Lyon et j’ai fait des études d’Ingénieur Agronome à Bordeaux. Après 10 ans de travail dans une grande banque, je suis partie vivre au Québec avec mon mari et mes deux enfants.
C’est là que j’ai pris la décision de concrétiser le projet qui me faisait vibrer : créer les premières écharpes de portage Made in France, bio et équitables. Je voulais proposer un produit réellement respectueux de la nature et des Hommes qui contribuent à le fabriquer, jusque dans les moindres détails.
De retour sur Bordeaux, j’ai démarré mon projet dans ma chambre avec ma petite machine à coudre. Beaucoup de choses ont changé depuis. 4 personnes m’ont rejoint et nous nous sommes installées entre l’Ecosystème Darwin et le quartier Bastide, où se situe notre atelier.
Pourtant, je dois avouer que je suis toujours aussi excitée lorsque je reçois les échantillons d’une nouvelle écharpe !

Quel est ton mantra dans la vie ?

L’utopie n’est pas l’irréalisable mais l’irréalisé. À nous de réaliser notre propre utopie.
Quel genre de maman es-tu ? Maman Louve, Maman Lionne, Maman Pinson ?
J’aimerais être une Maman Pinson, qui montre le chemin hors du nid et laisser voler ses enfants de leurs propres ailes. Mais je dois reconnaître que je suis plutôt une Maman Louve. Difficile de réfreiner mes instincts protecteurs quand on s’approche de mes enfants !

Qu’aimerais-tu transmettre À tes enfants ?

Le goût de la joie !

Comment es-tu tombée dans le portage ?

Ma fille aînée souffrait d’un gros reflux à la naissance. Il n’a pas été possible de l’allonger avant ses 6 mois, même pour changer une couche. Le portage a donc été une question de survie ! En portant, j’ai découvert le plaisir immense de tenir son tout-petit contre soi.
D’une nécessité, le portage s’est progressivement transformé en passion…
Je prenais un plaisir fou à observer les tissus, les décortiquer pour comprendre la manière dont ils étaient construits, comparer l’impact de chaque fibre sur l’écharpe finale. À un moment, ça a été plus fort que moi, il a fallu que je crée ma propre écharpe !

Quelle place occupe le portage dans ta vie ?

Le portage a été pour moi une révélation. Il m’a aidé à construire un lien unique et intime avec mes enfants. Grâce au portage, je me suis sentie compétente pour apaiser et soulager mon bébé. Il m’a aussi aidé à me centrer sur leurs émotions et sur les miennes.

Quel est ton outil de portage préféré ?

Les écharpes tissées bien-sûr ! Belles, douces et luxueuses, confortables… Les écharpes m’ont aidé à me réapproprier mon corps de femme, à me sentir belle et bien dans ma peau après la naissance.

Quel est ton coup de cœur Léora ?

Aquarelle Petit Pierre car elle a été la première. Mais je suis aussi très fière d’Aquarelle Les Liens, une écharpe multicolore et pétillante qui raconte l’histoire de ma naissance en tant que Mère.

Quel est ton conseil pour une future maman ?

Mon seul conseil : n’écoute pas les conseils ! Dans nos sociétés, on perd peu à peu le lien à nos propres intuitions, on doute… Or personne ne connaît mieux son bébé que celle ou celui qui prend soin de lui à chaque instant.

Quels sont pour toi les trucs indispensables à avoir
pour son premier bébé ?

Le seul “truc” vraiment indispensable à votre bébé, c’est sa maman ! Le coeur de maman, la chaleur de maman, les bras de maman, le sein de maman.
On peut y ajouter quelques accessoires bien pratiques : quelques pyjamas (mais ceux qui s’ouvrent à l’entre-jambe, pas ceux qui demandent de retourner bébé comme une crêpe pour le changer) et un Sling, le moyen de portage le plus facile à utiliser dès les premiers instants de Bébé.

Merci Virginie !